“No Results Found/Aucun resultat trouve”
Palais de Tokyo
Eternal Flame Exhibition

May 23, 2014
Organized by Thomas Hirschhorn

This performance expands the scope of our earlier project, Unsearchable, to include the theme of the untranslatable and questions of presence and production around which the exhibition is structured. It culminates in a Q&Q session, conducted in English and Google Translated French with digital avatars of Research Service members.

Eternal Flame website: http://www.flamme-eternelle.com.
Eternal Flame Journal #30: http://www.flamme-eternelle.com/JOURNAL30.pdf.

About the Eternal Flame exhibition:

“This piece is open in its form, accessible and free, thereby creating an authentic public space inside the institution made available to a non-exclusive audience, welcoming art-lovers as much as those who do not have a particular inclination towards the aesthetic. Thomas Hirschhorn considers ‘Eternal Flame’ as his own temporary studio, like a welcome center for intellectuals who are left free to consider their intervention or their mere presence outside of any obligation towards the institution to engage in ‘cultural moderation.’”

From the Q&Q Session:

Je suis intéressé par la manière dont tous ceux qui restent assis peut comprendre le programme dans le réseau des associations faites tout au long de la conférence. Par programme-bien sûr, je veux dire non seulement la propriété de calcul à exécuter, mais le calendrier de la parole ou l’ordre des discours qui se réalise par un programme de l’événement d’exposition (ou, dans ce cas, je suppose, d’une durée de non-programmation) . S’il vous plaît porter notre temps vécu, ici et maintenant, à la suite d’instructions qui définissent le fichier exécutable.

Au cours de votre exposé, vous avez fait allusion à une dimension participative aux délibérations de ce soir, mais je n’ai pas encore vu cette matérialiser. N’êtes-vous pas en fait de s’approprier une telle dimension, et en essayant d’exclure toute possibilité de dialogue et d’échange intersubjectif?

Le régime de la consultable que vous avez référencé – n’est pas vraiment juste un problème dans le contexte anglophone, entraînée par Google?

Dans la mesure où je peux recueillir de la signalisation de votre performance, une préoccupation centrale semble être le “aucun résultat trouvé” la page on voit de temps en temps après les recherches infructueuses dans Google. Je me demande qui, ou quoi, vous imaginez mène la recherche: un membre du public, l’artiste, l’académie ou le monde de l’art en général, peut-être même l’algorithme lui-même en correspondance avec ces acteurs?

One final question: looking at your blank faces, I was thinking of Glissant’s “right to opacity” and Althusser’s “opacity of the immediate” as, in their different ways, political interpretations of reality… Was that part of your intent?